Direccte ARA
 
+ services en département
 

 
 

 

 

 
Accueil > Etudes et statistiques > Retrouver les publications > L’inactivité et le chômage des jeunes sont un peu moins fréquents en (...)

L’inactivité et le chômage des jeunes sont un peu moins fréquents en Auvergne-Rhône-Alpes - 2020

| Publié le 14 février 2020 | Dernière mise à jour le 28 juillet 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une récente étude, co-réalisée par le SESE de la DIRECCTE ARA et l’INSEE en fait état.

En 2016, 235 000 jeunes de 16 à 29 ans ne sont ni en emploi, ni en études en Auvergne-Rhône-Alpes, soit 18 % de cette tranche d’âge. Cette part est l’une des plus faibles parmi les régions françaises. Mais des disparités subsistent, notamment dans la vallée du Rhône et l’Allier, où la part des jeunes concernés est plus importante. Ces jeunes sont plus souvent au chômage qu’inactifs. Le chômage peut être une période transitoire entre la fin des études et l’entrée dans le monde du travail ou entre deux périodes d’emploi, mais peut durer pour certains. Si le diplôme peut faciliter l’insertion professionnelle, son absence est un réel obstacle. Les jeunes d’origine sociale modeste, ceux dont les parents sont eux-mêmes inactifs ou au chômage et les immigrés restent des publics fragiles.

--

->Articles du même thème :

--

Webmestre |