Nos services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Entreprises - Emploi - Economie > Créer et développer son entreprise > Des outils pour une entreprise performante > La French Tech en Auvergne-Rhône-Alpes : Clermont-Auvergne candidate

La French Tech en Auvergne-Rhône-Alpes : Clermont-Auvergne candidate

| Publié le 6 avril 2016 | Dernière mise à jour le 23 mars 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Clermont-Ferrand candidate en 2016 pour obtenir le label French Tech, une reconnaissance internationale comme terre d’innovation dans le domaine du numérique.

La French Tech désigne tous les acteurs de l’écosystème de startups françaises. C’est aussi une politique publique innovante à travers l’Initiative French Tech au service de ce collectif et de la croissance des startups.

La candidature clermontoise

Aujourd’hui, 13 métropoles et 4 "écosystèmes thématiques" sont labellisés French Tech.
Clermont se positionne aujourd’hui pour obtenir le label écosystème sur la thématique de la "mobilité". Cette approche thématique est privilégiée car elle favorise une dynamique sectorielle sur le plan national, et fédère des écosystèmes locaux de startups engagés sur un même thème.
C’est un projet ambitieux, mobilisateur et fédérateur pour faire du territoire Clermont / Auvergne une référence dans cette thématique.

Le dossier sera déposé le 11 avril prochain et l’annonce de labellisation rendue en juin 2016.
Pour apporter votre soutien : Candidature Clermont-Auvergne

La démarche French Tech en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte déjà deux métropoles labellisées : Lyon et Grenoble. En ce qui concerne les écosystèmes thématiques, Saint-Etienne a été retenue en juin 2015 avec un positionnement sur le design.

En savoir plus :

Une initiative de l’Etat

Convaincu qu’il faut favoriser en France l’émergence de start-up à succès pour générer de la valeur économique et des emplois, le Gouvernement a créé l’Initiative French Tech fin 2013. Sa philosophie : s’appuyer sur les initiatives des membres de la French Tech eux-mêmes, mettre en valeur ce qui existe déjà, et créer un effet boule de neige. L’initiative French Tech ce n’est pas l’Etat qui encadre, c’est l’Etat qui soutient. C’est une ambition partagée, impulsée par l’Etat mais portée et construite avec tous les acteurs.

Pour en savoir plus sur l’initiative French tech et ses acteurs, rendez-vous sur le site www.lafrenchtech.com.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics