+ services en département
 

 

 

 

 

La réglementation du travail applicable aux salariés saisonniers dans les hôtels, cafés, restaurants

| Publié le 5 juillet 2017 | Dernière mise à jour le 6 juillet 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le travail saisonnier se caractérise par l’exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes, en fonction du rythme des saisons (tourisme).

La notion de saisonnier regroupe deux type d’activités : celles qui sont directement liées à la saison et celles traditionnelles, dont le rythme est accru en raison de la saison ( hôtellerie , magasin de sport…).

Soumis à des pics d’activité liés aux saisons, le tourisme est l’un des secteurs qui génère le plus d’emplois saisonniers : plus de 800 000 contrats saisonniers sont signés chaque année.

Si les travailleurs saisonniers bénéficient des mêmes droits que les salariés permanents de l’entreprise, des spécificités existent néanmoins.

L’activité saisonnière se caractérise par des situations de travail parfois dégradées, notamment en matière de durée du travail. Pourtant la règlementation en vigueur permet sur la base d’un décompte horaire précis de la durée du travail de bénéficier de la souplesse nécessaire à la prise en compte des fluctuations d’activité.

La plaquette d’information, téléchargeable ci-dessous, vise à rappeler les conditions d’emploi des travailleurs saisonniers.

Elle précise les principales dispositions et obligations des employeurs applicables en matière :

• d’embauche
• de durée du travail et de repos
• de rémunération
• de santé et de sécurité au travail

En savoir plus :

Téléchargez la plaquette :

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics