+ services en département
 
Accueil > Entreprises - Emploi - Economie > « Join the Game » pour favoriser l’attractivité de la France dans le secteur du (...)

« Join the Game » pour favoriser l’attractivité de la France dans le secteur du jeu vidéo

| Publié le 5 août 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La Direction générale des entreprises (DGE), en partenariat avec Business France, le Centre National du Cinéma et de l’image animée, le Syndicat des Editeurs de Logiciels et de Loisirs et le Syndicat National du Jeu Vidéo, lance la campagne Join the Game pour promouvoir la France auprès des studios et éditeurs de jeux vidéo implantés au Royaume-Uni. Elle est visible sur LinkedIn du 27 juin au 3 octobre 2019 et s’appuie sur un mini-site dédié.

La majorité des plus grands éditeurs étrangers de jeux vidéo ont choisi le Royaume-Uni pour y établir le siège de leurs activités européennes. La France dispose d’opportunités pour attirer ces grands éditeurs de jeux vidéo sur son territoire.

En quelques années, le jeu vidéo est devenu la deuxième industrie culturelle en France, derrière le livre et devant le cinéma. Le secteur est l’un des plus dynamiques de notre économie avec plus de 5000 emplois directs. Ainsi, en 2018, le chiffre d’affaires du jeu vidéo s’est élevé à 4,9 milliards d’euros, porté par le juste équilibre entre création artistique et innovation technologique, et un engouement toujours plus grand de la part des joueurs.

La France dispose d’un tissu dynamique de studios et d’éditeurs intégré au sein d’un écosystème bien structuré et actif, avec notamment des clusters régionaux, des laboratoires de recherche et des écoles de formation de grande qualité formant continuellement des talents réputés à l’international.
Par ailleurs, ce secteur bénéficie d’une politique économique ambitieuse, avec plusieurs dispositifs de soutien dédiés au développement du jeu vidéo :

  • le Crédit d’Impôt Jeu Vidéo (CIJV) ;
  • le Fonds d’aide au jeu vidéo (FAJV) ;
  • le Fonds de prêts participatifs au jeu vidéo (FPJV).

Première région en 2018 pour les créateurs de jeux indépendants, accueillant 77 studios de développement, Auvergne-Rhône-Alpes a su attirer plusieurs sièges nationaux ou européens ainsi que des filiales de sièges sociaux. La région abrite une grande variété de lieux et espaces de pratiques (lieux d’escape games, barcrafts et bars e-sport, LAN-parties, laser games, urban gaming, exergames, centres de simulation et d’immersion en réalité virtuelle). On compte 112 entités au sein de la filière jeux vidéo en région, 91 entreprises, 14 acteurs de formation et 7 laboratoires.

 

 

 

 

Mobilisez le Commissaire au Redressement Productif en Auvergne-Rhône-Alpes

 

 

Sollicitez le Médiateur des entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes

 

<

 

Outil de Positionnement et d’Analyse en Ligne des Entreprises de la Banque de France

 

Le réseau des correspondants TPE de la banque de France en région

 


L’événement n°1 des créateurs,
start up et dirigeants d’entreprises


Liens
Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
 
Portail emploi et formation professionnelle
 
Portail de l'économie et des finances
 
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics