+ services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Entreprises - Emploi - Economie > Accéder à l’emploi > Le Service Public de l’Emploi Régional élargi aux acteurs économiques réuni le (...)

Le Service Public de l’Emploi Régional élargi aux acteurs économiques réuni le 22 septembre 2016

| Publié le 23 septembre 2016 | Dernière mise à jour le 23 mars 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Michel DELPUECH, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a réuni le 22 septembre 2016 les principaux acteurs économiques de la région pour leur présenter les différents leviers et outils mobilisés par l’Etat dans la bataille pour l’emploi.

L’objectif : apporter des réponses coordonnées et adaptées aux problématiques des demandeurs d’emploi et des entreprises, en assurant la meilleure synergie possible entre les acteurs chargés de la politique de l’emploi et ceux qui y sont associés, sous l’autorité du Préfet de région.

La mobilisation de l’Etat : 2,5 milliards d’euros pour l’emploi en région Auvergne-Rhône-Alpes

• L’emploi, vecteur de compétitivité des entreprises

En 2016, pour accompagner la croissance et l’emploi, l’Etat démultiplie son soutien aux entreprises, avec notamment le crédit impôt compétitivité emploi (1.6 milliards d’encours en 2016), l’amortissement des investissements, le soutien au développement en lien avec l’action de BPI France et l’innovation et la recherche grâce au Programme d’investissements d’avenir.
L’aide « Embauche PME » confirme son succès : avec 82 000 recrutements réalisés depuis début de l’année, l’Etat a déjà réinjecté dans l’économie près de 330 millions d’euros pour sa compétitivité.

• Les outils de l’Etat en faveur du retour à l’emploi

La lutte contre le chômage et l’exclusion constitue une priorité réaffirmée en 2016, et représente 615 millions d’euros en région. A travers les contrats aidés, les emplois d’avenir, la garantie jeune, le contrat de génération et les aides à l’insertion, près de 64 000 emplois et parcours sont offerts aux demandeurs d’emploi en 2016.
Une attention particulière est accordée aux demandeurs d’emplois de longue durée, aux jeunes, aux séniors, aux personnes handicapées et aux demandeurs d’emploi des quartiers de la politique de la ville.
La Garantie jeunes, parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie, sera quant à elle généralisée au 1er janvier 2017, l’expérimentation ayant été concluante depuis 2013, avec près de 8 500 jeunes entrés dans cet accompagnement renforcé.
Plus largement s’agissant de l’emploi des jeunes, à la fin 2016, l’État aura permis à 6 600 nouveaux jeunes d’accéder à une première expérience professionnelle grâce aux emplois d’avenir, mais également le recrutement de près de 34 000 demandeurs d’emploi en contrats aidés dans les entreprises ou les associations. Près de 40 000 jeunes en contrats en alternance bénéficieront d’une expérience professionnelle et de l’accès à un diplôme ou une certification préparant ainsi les compétences de demain.

• La formation des actifs : le « Plan 1 Million de formations » en Auvergne-Rhône-Alpes

L’Etat fait un effort sans précédent pour le développement des compétences des personnes en recherche d’emploi en finançant en lien avec les partenaires sociaux le développement de près de 34 000 formations supplémentaires pour répondre, en proximité, aux besoins en compétences des entreprises de notre région, portant l’offre de formation ainsi financée à 60 235 places, et un concourt de l’Etat de 101 millions d’euros.

Un engagement partenarial, un diagnostic des besoins emploi / compétences
Les partenaires sociaux, dans le cadre du COPAREF (Comité Paritaire Interprofessionnel Régional pour l’Emploi et la Formation Professionnelle), avec la mobilisation du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels, ont répondu favorablement à la mobilisation de l’Etat. Les objectifs du Plan 1 million de formations en Auvergne-Rhône-Alpes s’inscrivent dans cet engagement concerté. Ils sont le résultat d’un travail approfondi et territorialisé. Sur chaque bassin d’emploi, les formations recherchées par les entreprises et qui permettent aux demandeurs d’emploi de retrouver rapidement un emploi seront ainsi développées, au plus près des besoins des acteurs économiques.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics