+ services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Etudes et statistiques > Retrouver les chiffres clés > Demande d’emploi de la région Auvergne-Rhône-Alpes > Les chiffres de la demande d’emploi de la région Auvergne-Rhône-Alpes (...)

Les chiffres de la demande d’emploi de la région Auvergne-Rhône-Alpes 2017

| Publié le 24 mai 2017 | Dernière mise à jour le 31 mai 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En avril 2017, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, et n’ayant exercé aucune activité au cours du mois (cat. A) s’élève à 386 450, en hausse de 0.4 % sur trois mois et en baisse de 1,7 % sur un an (respectivement +0.1% et -1.3% en France métropolitaine). L’augmentation trimestrielle en région concerne les départements de l’Allier, (+1%), de l’Isère (+0.6%), de la Loire (+0.5%) et surtout du Rhône (+2.1%). Partout ailleurs, le nombre recule, excepté l’Ain (stabilité) : la baisse est notable en Savoie (-2.2%), et, dans une moindre mesure, en Ardèche (-1.2%) et dans le Cantal (-1.1%).
Cette hausse régionale sur un trimestre concerne, ce mois encore, plutôt les femmes (+1.2 % contre -0,4 % pour les hommes) et en particulier les femmes de 25-49 ans : +1.7 % contre -0.6% pour les hommes de la même tranche d’âge.
Si l’on prend en compte les personnes qui cumulent emploi et chômage (catégories B et C, 245 870 personnes), le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories ABC s’élève à 632 320 ce mois, en hausse de 1.2 % sur trois mois. Sur un an, la progression est de 2.5 %. C’est surtout le nombre de personnes inscrites en catégorie C (activité réduite > 78 heures dans le mois) qui augmente sur un an : +14.9%.
Les chômeurs de longue durée (inscrits depuis un an ou plus) représentent 41,3 % des personnes inscrites en catégorie ABC. Leur nombre augmente sur 3 mois (+0.1 %) mais diminue sur un an (-1.9 %).
En termes de flux, en moyenne sur trois mois, le volume des inscriptions à Pôle Emploi diminue (-2%). Cette baisse concerne tous les motifs d’inscription, sauf les reprises d’activité (+1.3 %). Les sorties des listes de Pôle Emploi diminuent plus fortement ( 4,8 % sur trois mois), en raison principalement d’une baisse des entrées en stage (-42 %).
Ces évolutions interviennent dans un contexte économique jugé favorable par la Banque de France dans les services (en particulier le transport de fret et l’intérim qui irrigue tous les secteurs), le bâtiment (second et gros œuvres) et les travaux publics ; le contexte est jugé plus réservé dans l’industrie avec le ralentissement des commandes sur le marché domestique et l’export (Enquête réalisée en avril 2017).

Les chiffres de la demande d’emploi de la région Auvergne-Rhône-Alpes 2017

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics