Accueil > Travail et relations sociales > Accompagner le dialogue social > Ordonnances Macron : dialogue social et santé au travail

Ordonnances Macron : dialogue social et santé au travail

| Publié le 18 juillet 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une des ordonnances publiées le 23 septembre 2017 a instauré la fusion des Instances Représentatives du Personnel (IRP) et créé une instance unique de représentation du personnel, le Comité Social et Economique (CSE), ce qui réforme profondément le paysage de la représentation du personnel dans l’entreprise.

Le CSE se substitue ainsi notamment au CHSCT, ce qui modifie l’organisation du dialogue social en santé au travail.
Pour appréhender le nouveau cadre réglementaire, les enjeux et points de vigilance, la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes, l’ARACT Auvergne-Rhône-Alpes et l’union régionale interprofessionnelle CFDT ont organisé une conférence le 31 mai 2018, dans le cadre du salon Préventica.
Vous pouvez accéder à son contenu :

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

+ services en département

Liens
Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

 

recherchez les conventions collectives retrouvez les conventions collectives


 

retrouvez le plan régional d’actions 2018 pour amélioration de la qualité de l’emploi et des relations du travail en Auvergne-Rhône-Alpes


--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics