Accueil > Puy de Dôme > Entreprises, Emploi, Economie > Actualités > Retour sur… la visite du secrétaire d’Etat Benjamin Griveaux sur le site (...)

Retour sur… la visite du secrétaire d’Etat Benjamin Griveaux sur le site d’Ecotitanium dans le Puy-de-Dôme

| Publié le 21 septembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Benjamin GRIVEAUX, a visité vendredi 15 septembre 2017, l’entreprise Ecotitanium dans le Puy-de-Dôme, aux côtés d’élus du territoire et de responsables d’entreprises.

L’inauguration d’Ecotitanium, usine « hors norme » à Saint-Georges de Mons

Le procédé innovant d’EcoTitanium permet de produire des alliages à partir des chutes massives de titane ou de copeaux d’usinage provenant de la filière aéronautique européenne ; cette démarche s’inscrit pleinement dans la transition écologique. Au total, ce sont 48 millions d’euros qui ont été investis dans le projet, avec notamment des financements de la Banque européenne d’investissement et de l’Etat. La production qui trouve ses débouchés dans l’aéronautique principalement, devrait trouver son rythme de croisière d’ici 5 ans. En période de régime, l’unité d’Ecotitanium produira environ 4 000 tonnes par an de titane de qualité aéronautique, ce qui représente une avancée considérable au sein de la filière titane française et constitue une nouvelle source d’approvisionnement indépendante des grandes filières russes et américaines.
L’inauguration d’Ecotitanium a été l’occasion pour le secrétaire d’Etat de souligner l’importance de l’innovation et de l’industrialisation pour la compétitivité du pays. La présence d’Ecotitanium permet de « préserver les intérêts économiques des géants de l’aéronautique ».

 


Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Benjamin GRIVEAUX


crédits photos : Bernadette FOUGEROUSE

L’innovation et la technologie de pointe au cœur d’un territoire rural

L’entreprise Ecotitanium a bénéficié de financements de l’Etat : en particulier, 120 000 euros lui ont été versés au titre de la PAT, la Prime d’Aménagement du Territoire, aide visant à soutenir la création d’emplois durables et le développement d’activités économiques dans des zones prioritaires. Première usine européenne d’élaboration de titane par recyclage, elle est implantée dans le territoire rural des Combrailles dans le Puy-de-Dôme. Ecotitanium va permettre la création à termes de soixante emplois qualifiés.

Dans les Combrailles sont aussi présentes d’autres usines métallurgiques du groupe telles qu’Aubert et Duval et UKAD.
Les bassins industriels des Ancizes – Saint Georges de Mons, de Saint Eloy les Mines et de Combronde sont au cœur de la stratégie de développement économique du pays des Combrailles.

Etaient présentes pour représenter la DIRECCTE
 : Bernadette FOUGEROUSE, directrice de l’Unité départementale Puy-de-Dôme de la DIRECCTE, et Nathalie PRUGNIT, chargée de mission développement économique.

En savoir plus :
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics