+ services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Entreprises - Emploi - Economie > Se former, se qualifier > Transformation de la formation professionnelle

Transformation de la formation professionnelle

| Publié le 7 mars 2018 | Dernière mise à jour le 27 avril 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

50 % des emplois seront transformés dans les 10 ans qui viennent, 10 à 20 % seront créés, autant vont peut-être disparaître

L’enjeu pour notre pays est triple :

• investir massivement dans la formation et les compétences, pour être collectivement capables d’impulser les changements de l’économie de la connaissance plutôt que de les subir ;
• donner à chacun la liberté de choisir son avenir professionnel et la capacité de construire son parcours, pour créer ou saisir les différentes opportunités professionnelles qui se présentent ;
• protéger les plus vulnérables contre le manque ou l’obsolescence rapide des compétences et vaincre ainsi, enfin, le chômage de masse.

Pourquoi faut il changer la formation professionnelle

Le marché de l’emploi repart, les entrepreneurs doivent trouver des compétences. D’ici 10 ans, 1 métier sur 2 sera transformé.
Avec les réformes de la formation professionnelle et de l’apprentissage, préparons-nous aux métiers de demain !

12 mesures concrètes pour transformer la formation professionnelle

1/ Tous les salariés verront leur Compte Personnel de Formation (CPF) crédité de 500 € par an pour choisir leurs formations en toute liberté
2/ Pour les salariés non qualifiés, 800 € par an plafonné à 8 000 € leur permettront de changer de catégorie professionnelle
3/ Tous les salariés à temps partiel, qui sont en majorité des femmes, auront davantage de droits
4/ Le CPF de transition apportera davantage de droits pour les formations longues
5/ Les formations seront facilement accessibles et évaluées en toute transparence
6/ Un nouveau conseil en évolution professionnelle sera créé pour accompagner les salariés
7/ Les demandeurs d’emploi auront davantage accès à la formation
8/ Les TPE et PME bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès de leurs salariés à la formation
9/ Simplification : les entreprises ne paieront plus qu’une seule cotisation, la cotisation formation professionnelle, au lieu de deux aujourd’hui (1% formation et taxe d’apprentissage)
10/ La cotisation formation professionnelle sera automatiquement collectée par les Urssaf, ce qui simplifiera les démarches administratives des entreprises
11/ La construction du plan de formation sera fortement simplifiée
12/ L’innovation pédagogique sera libérée et encouragée

Gouvernance et financement : une simplification rigoureuse du système au service des entreprises, des salariés et des demandeurs d’emploi

- Il n’y aura plus qu’une seule cotisation formation et elle sera collectée par les Urssaf.
- Les entreprises et les branches professionnelles pourront s’appuyer sur des opérateurs de compétences.
- Les opérateurs de compétences seront bâtis sur des logiques de filières économiques cohérentes.
- Les salariés comme les demandeurs d’emploi pourront choisir et payer eux-mêmes, avec leur CPF, leur formation.

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics