+ services en département
 

 
 

 

 

Dernière MAJ - 6 janvier 2021

 
 
Accueil > Travail et relations sociales > Le télétravail reste la règle pour toutes les activités qui le (...)

Le télétravail reste la règle pour toutes les activités qui le permettent.

| Publié le 5 février 2021 | Dernière mise à jour le 18 février 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les dernières enquêtes réalisées par le ministère du travail révèlent que le taux de recours au télétravail s’érode progressivement depuis le mois de novembre parmi les actifs pouvant facilement télétravailler.

L’évolution de la situation sanitaire a rendu nécessaire un renforcement du protocole national sante-securite en entreprise et une mobilisation collective afin de retrouver un niveau de recours au télétravail plus important.
La part de salariés dont le poste est télétravaillable et déclarant ne jamais télétravailler reste ainsi encore trop élevée.
La possibilité de revenir sur le lieu de travail reste dérogatoire, dans la limite maximum d’un jour par semaine par salarié, pour les seuls salariés qui en ressentent le besoin.

Les services de l’inspection du travail sont mobilisés dans le cadre d’un plan d’information et de contrôle annoncé par la ministre du travail aux partenaires sociaux nationaux le 1er février dernier afin de vérifier la bonne application de ces dispositions. Une attention particulière sera porté aux conditions de recours au télétravail et d’une manière plus générale à l’actualisation des démarches d’évaluation des risques et à la mise en œuvre de l’ensemble mesures de prévention relatives notamment aux catégories de masques pouvant être utilisés, au renforcement de la distanciation physique dans les situations spécifiques où le masque ne peut être porté, et à la restauration collective sur les lieux de travail.

Dans le cadre de ce plan, les entreprises sont invitées à évoquer ces questions et à les traiter dans le cadre d’un dialogue social approfondi avec les salariés et leurs représentants, et notamment à présenter et mettre en débat au sein du CSE les activités télétravaillables et les conditions de leur mise en œuvre.

Des informations utiles au déploiement du télétravail sont publiées sur le site du ministère du travail (guide du télétravail en mode covid)

Le dispositif Objectif reprise TPE-PME mis en œuvre par l’ARACT peut utilement être mobilisé en tant que de besoin pour apporter un appui aux entreprises pour l’adaptation de leur organisation du travail (télétravail, charge de travail, process, horaires) , accompagner les évolutions de leur protocole sanitaire, résoudre des tensions internes et renforcer le dialogue social.

Le service de santé au travail peut également être sollicité pour un accompagnement des entreprises dans leur démarche et pour apporter un soutien aux salariés adapté à ce mode d’organisation du travail.

L’Agefiph peut apporter son soutien pour financer à titre exceptionnel les moyens mis en œuvre par l’employeur pour la mise en place du télétravail des travailleurs handicapés. L’aide peut concerner le coût d’un équipement informatique, d’un siège de bureau, les coûts de transports, liaison internet,....

Enfin , un appui individuel peut être apporté aux télétravailleurs par le recours à un service téléphonique anonyme, gratuit et ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 d’écoute, soutien et conseil » disponible au 0 800 13 00 00 .

--

->Articles du même thème :

--

Webmestre |